Cet article est le troisième d’une série d’articles mis en ligne sur le blog Changer Aujourd’hui et consacrés à la Process Com, modèle d’analyse de communication et des types de personnalités formalisé par le Docteur en psychologie Taibi Kahler.

Après avoir découvert ici les notions de Besoin psychologique, de question existentielle et de problématique, Intéressons-nous aujourd’hui à un nouveau concepts clés de la Process Com : les canaux de communication.

Vous vous en doutez d’ores et déjà si vous avez lu les précédents articles sur la Process Com, les canaux de communication comme les perceptions varieront en fonction du type de personnalité : Travaillomane, Persévérant, Empathique, Promoteur, Rebelle ou Rêveur. Nous en reparlerons un peu plus loin.

Un canal de communication, qu’est-ce que c’est ?

Selon la définition proposée par Patrice Dubourg, les canaux de communication “décrivent le comportement de celui qui initie la communication, ainsi que le comportement attendu chez celui qui reçoit la communication. Chaque canal comporte donc une invitation comportementale et une réponse comportementale à cette invitation”.

Concrètement, cela consiste à s’exprimer d’une certaine manière, avec un certain ton de voix, certaines expressions et une certaine posture. Cela est bien sûr fait grandement de manière inconsciente, du moins lorsque l’on n’a pas connaissance de la Process Com, ou par exemple lorsque que la situation nous amène à exprimer notre type de personnalité de base. Lorsque nous exprimons, nous recherchons également un objectif (par exemple : obtenir un comportement précis de notre interlocuteur ou le faire participer à la réflexion…), et nous attendons que notre interlocuteur nous réponde en fonction de celui-ci, et sur un “mode” de communication qui nous conviennent. Cette partie non verbale de la communication – qui englobe comme détaillé ci-dessus l’objectif de la communication, le ton de voix, les expressions du visage, les gestes et la posture – c’est donc le canal de communication.

La Process Com a identifié 5 canaux de communication : le canal d’urgence, le canal directif, le canal informatif ou interrogatif, le canal nourricier et le canal ludique.

En réalité 4 + 1 car le premier canal, le canal d’urgence, nous intéresse peu dans les situations du quotidien.

Le tableau ci-dessous présente pour chaque canal ses objectifs, ses caractéristiques (ton de la voix, gestes, posture…) ainsi que la réponse attendue.

Les 5 canaux de communication

 

CaractéristiquesNon verbaleComportementalePhrases à l’impératifTon de voix fermePeu de gestesPeu ou pas de mimiques du visageAttitude corporelle droite sans rigiditéLe canal nourricierTon de voix doux et bienveillantGestes cordiaux, sympathiques, apaisantsVisage souriant et avenantAttitude corporelle ouverte, tournée vers l’autre, penchée vers l’avantSur la même tonalité : établir un lien, sur un registre léger

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aussi lu :   Bienvenue sur le blog Wyre !

Objectifs

Réponse attendue

Le canal d’urgence Interrompre un comportement chez un interlocuteur

Calmer une personne en état émotionnel fort

Ordres, formulations à l’impératif

Ton de voix ferme / présent

Gestes protecteurs et rassurants

Le canal directif Obtenir un comportement réfléchi chez l’interlocuteur

Indiquer des actions à réaliser

Courte

Montrer compréhension

Le canal interrogatif /

informatif

Echanger des informations et des opinions

Elaborer ensemble des solutions

Ton de voix neutre

Peu de gestes

Peu ou pas de mimiques du visage

Attitude corporelle droite, sans tension, équilibrée

Invite à participer à la réflexion

Réponse argumentée

Le Canal nourricier Echanger sur les personnes plutôt que sur les faits

Prendre en compte l’autre de manière affective

Etablir un lien chaleureux et attentionné

Ton de voix doux et bienveillant

Gestes cordiaux, sympathiques, apaisants

Visage souriant et avenant

Attitude corporelle ouverte, tournée vers l’autre, penchée vers l’avant

Réponse émotionnelle
Le canal ludique Etablir un lien ludique, émotionnel

Echanger de manière spontanée et amusante

Créer du lien est plus important que partager des informations

Ton de voix énergique, enthousiaste, avec des modulations

Gestes nombreux et animés

Visage expressif, yeux pétillants, mimiques

Attitude corporelle flexible, décontractée, relâchée et tonique

Sur la même tonalité : établir un lien, sur un registre léger

Précisons que l’on parle ici d’une communication saine, sans dysfonctionnement, agressivité, pression, colère, sans  sentiment de supériorité ou infériorité, ni sous-entendus.

Quel lien entre les canaux de communication et les types de personnalité ?

L’un des axiomes de la Process Com est que l’on “communique avec la base”. Si vous ne vous rappelez plus ce qu’est la base, je vous invite à (re)lire l’article qui présente les 6 types de personnalité, ainsi que les concepts de base et de phase.

Qu’est-ce que cela signifie ?

Eh bien tout simplement que selon notre type de personnalité de base, nous allons utiliser préférentiellement un canal de communication plutôt qu’un autre.

Attention cependant, la réciproque n’est pas nécessairement vraie. En effet, ce n’est pas parce que j’utilise un certain canal de communication que ma personnalité de base est forcément celle correspondant à ce canal. En effet, lorsque nous sommes “bien”, en confiance, ou encore lorsque nous savons nous adapter à un contexte donné, professionnel ou personnel, nous allons utiliser le canal de communication adéquat, même s’il ne correspond pas à notre personnalité de base. Par exemple, alors que je suis plutôt directif dans ma communication, je vais prendre le temps d’échanger avec mon collaborateur ou mon ami sur son weekend, autour d’un café chaleureux. En revanche, utiliser un canal qui ne correspond pas à notre personnalité de base “consomme” de l’énergie plus rapidement. Par ailleurs, en situation de stress, nous revenons naturellement à notre style de communication de base.

Ceci étant posé, voici les canaux qu’utilise les 6 types de personnalité en “émission” – lorsqu’ils s’adressent à quelqu’un – et en réception – le type de communication qu’ils attendent en retour.

  • Travaillomane : Interrogatif en émission et en réception
  • Persévérant : Interrogatif en émission et en réception
  • Rêveur : Interrogatif en émission, Directif en réception
  • Rebelle : Ludique en émission et en réception
  • Promoteur : Directif en émission et en réception
  • Empathique : Nourricier en émission et en réception

Derrière ces quelques éléments se cachent les sources de nombreux problèmes de communication interpersonnelle. En effet, indépendamment du fond de l’échange, un décalage sur la structure de la communication peut entraîner des séquences de mécommunication, sinon des conflits.

Par exemple, tandis que vous – de base et de phase empathique – préparez la présentation des résultats du mois avec votre n+1, vous lui proposez de prendre un café pour démarrer votre point, et pensez pouvoir prendre quelques minutes pour échanger des sujets divers et variés avant de vous mettre à la tâche. Mais votre n+1 – de base et de phase promoteur – vous précise tout de go qu’il n’a que 15 minutes et vous demande de lui présenter les 3 points clés du mois. Par le passé, vous vous seriez retrouvé destabilisé dans une telle situation.Mais à présent que vous connaissez les canaux de la communication et les types de personnalité, vous reconnaissez qu’il s’agit simplement de canaux différents.

Vous pouvez alors choisir de vous adapter en répondant au canal que vous a proposé votre n+1, à savoir le canal directif. Bien sûr, si vous êtes le n+1, cela s’applique tout aussi bien : adoptez le canal nourricier pour créer le lien avec votre collaborateur puis abordez le sujet de la réunion.

Cet article vous a plu ? Nous vous envoyons gratuitement le tableau de synthèse des 5 canaux de communication, ainsi que 16 exemples d’application des canaux de communication sur simple demande en cliquant ici.